informatique Materiel Occasion

Résultats

 

 

Toutes les entreprises et établissements de la catégorie informatique Materiel Occasion en France

Liste des entreprises et sociétés de vente ou rachat de matériel informatique d'occasion en France , d'ordinateur portable ou de bureau Mac ou PC, broker, () , avec les adresses et les numéros de téléphone. Consultez les catégories voisines pour d'autres spécialités informatique en France ; périphériques, réseau, autres services ....



INFORMATIQUE OCCASION

Informatique Materiel Occasion

✆ TÉLÉPHONE
30 Quai de DUNKERQUE
59100 Roubaix

Boutique en ligne : (nc)
Fax :

    Réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques, Comm. détail ordinateurs unités périph. & logiciels (magas. spéc), SARL unipersonnelle ., Magasin à Roubaix

    MONNAIE DE PARIS

    Informatique Materiel Occasion

    11 Quai CONTI
    75006 Paris 6 ème

    Boutique en ligne : (nc)
    Fax :

      L'établissement monnaie de paris a pour activité : Frappe de monnaie, Établissement public national à caractère industriel ou commercial non doté d'un comptable public , 3211Z , crée le 1 mars 1983, l'éffectif est d'env. 250 à 499 salariés, siège principal.

       

       


      L'activité informatique Materiel Occasion sur les principales villes de France :

    • informatique materiel fabrication : Versailles
    • informatique materiel fabrication : Courbevoie
    • informatique materiel fabrication : Vitry-sur-Seine
    • informatique materiel fabrication : Colombes
    • informatique materiel fabrication : Asnières-sur-Seine
    • informatique materiel fabrication : Béziers
    • informatique materiel fabrication : Colombes
    • informatique materiel fabrication : Asnières-sur-Seine
    • informatique materiel fabrication : Béziers
    • Pagination :



      Voir aussi les rubriques :

      brokers , discounters , informatique Gros Systemes , informatique Materiel Distribution , informatique Peripheriques , informatique Reseau , informatique Ssii , materiel Thermique , mobilier Bureau ,

      Autres infos

       

       

      News Actualités

      L'affaire du faux moteur de recherche Qwant ou le scandale d'Etat

      Le Secrétaire d'État au numérique Cédric O dans la tourmente  ; après la fuite d'un rapport d'audit de la DINUM (Direction Interministérielle du Numérique) réalisé l'été dernier (Juillet 2019),  on découvre que le moteur imposé dans toutes les administrations est incapable d’interroger son index et n'était en réalité qu'un prototype financé par l'état qui le savait. Un gouffre d'argent public au point qu'après 2017, Qwant ne publie plus ses comptes ni ceux de la nébuleuse impénétrable des 15 sociétés périphériques.
      Les fonds bublics ont été dilapidés a d'autres fin que la construction d'un vrai moteur souverain, une descente du fisc au siège de Qwant conduit a des intérrogations sur l'entêtement du secrétaire d'état au numérique de faire malgré tout de Qwant le moteur officiel de l'administration s'étonne entre autre, l'administration du fisc révèle en Aout 2020 le Canard Enchainé.

      Salaires indécents, réseaux de blanchiment, prise de participation avec agression physique, Qwant ou le cocktail du "Mafioso" !

      Le moteur, au bord de la faillite, est financé par l'Etat, qui offre néanmoins un revenu astronomique de près de 500.000 € au PDG de cette petite PME très opaque, dont l'actionaire majoritaire est un fervent marcheur de la première heure, Jean-manuel Rozan. Ce dernier à écrit un livre en réponse des gilets jaunes pour soutenir la réélection d'Emmanuel Macron aux prochaines présidentielle; "Macron Gilet jaune". Cédric O quant à lui, était le trésorier de "En Marche" lors de la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron et dirige la stratégie Française du numérique pour la France depuis Bercy.
      La société Luxembourgeoise BAD BOYS SA, épinglée dans l'affaire des "Paradise Pappers", est en réalité l'un des premiers actionnaires de Qwant et s'est associée avec Qwant dans des prises de participations d'entreprises Françaises, avec parfois des des prises de contrôle de ces dernières par l'usage de la violence physique et des menaces auprès d'entrepreneur récalcitrant. Dans une nouvelle enqête en cours, ont découvre que l'un des directeur Général et actionnaire de Qwant, Mr Alberto Chalon, n'est rien d'autre qu'un des principaux représentant de la société BAD BOYS SA épinglée pour blanchiment, qui constitue un réseau de plus de 400 sociétés.

      Une enquête exclusive de MediaTV par Marc Endeweld


      A lire sur le même sujet :

    • Médiapart :Qwant: les parts d’ombre d’un moteur de recherche stratégique
    • La Lettre A :Qwant : nouvelles révélations sur un fiasco de la tech française
    • Nextimpact :Qwant : en finir avec l'omerta
    • le Figaro :Qwant: enquête sur les déboires du «Google français»
    • Nextimpact :Qwant : des résultats (encore) datés, des erreurs (404) et des complots
    • La Lettre A :Qwant : la nasse des accusations se resserre autour d'Eric Léandri

    • Vitrines boutiques et services


      Communiqués / Promotions

      Conseils de pro.

      Liens sponsorisés

      France :


      A découvrir

        La grande histoire de la tonte des moutons. Retour à la ruralité : Voyage au pays des tondeurs, par Michel Loubes

        Tonte des moutons - voyage au pays des tondeursMichel Loubes- la tonte des moutons